1. Accueil
  2. Augmentation mammaire et Assurance maladie
Augmentation mammaire et Assurance maladie

Augmentation mammaire et Assurance maladie

  • 2022-01-03
  • 0 J`aime
  • 137 Vue
  • 0 commentaires

En France, et notamment en Europe occidentale, la chirurgie d’augmentation mammaire peut couter en moyenne 4000€. La plupart des femmes doivent payer ce montant de leur propre poche. L’assurance maladie ne couvre généralement pas la chirurgie d’augmentation mammaire. En revanche, elle couvre les implants mammaires pour les femmes qui ont subi une mastectomie en raison d’un cancer du sein.

Si vous devez subir une nouvelle intervention chirurgicale par la suite, il se peut que votre assurance maladie ne la couvre pas non plus. Le fait d’avoir des implants mammaires peut également avoir une incidence sur vos cotisations d’assurance ultérieures.

5 questions à poser à votre assurance maladie

Avant de vous faire une augmentation mammaire, il est recommander de poser les questions suivantes à votre compagnie d’assurance maladies :

  • Si je me fais poser des implants mammaires, est-ce que tous les frais seront couverts ?
  • La pose d’implants mammaires aura-t-elle une incidence sur mes taux d’assurance ou ma couverture ?
  • Si j’ai des complications de santé liées à mes implants mammaires, le traitement ou l’intervention chirurgicale nécessaire sera-t-il couvert ?
  • Le fait d’avoir des implants mammaires affectera-t-il ma couverture si je développe plus tard un cancer du sein ou d’autres problèmes mammaires ?
  • Les tests de diagnostic dont je pourrais avoir besoin après la pose d’implants mammaires, comme les IRM ou les images supplémentaires de mammographie, seront-ils couverts ?

Obtenez les réponses par écrit et vérifiez auprès de votre compagnie d’assurance tous les deux ans, car elle peut modifier son règlement.

Coûts supplémentaires de l’augmentation mammaire par implants

Si vous vous intéressez aux coûts des implants mammaires pour des raisons esthétiques, vous devez également tenir compte des éléments suivants :

Les frais supplémentaires au moment de l’intervention chirurgicale

Demandez à votre médecin quels sont tous les coûts, y compris les implants, l’anesthésie, les frais d’hospitalisation, les médicaments et tous les autres frais. Certains chirurgiens incluent tout dans leurs honoraires. D’autres ne le font pas.

Autres interventions chirurgicales

Les femmes qui ont des implants mammaires dans la poitrine doivent généralement subir une autre intervention chirurgicale à un moment donné. Certaines femmes ont besoin d’une intervention supplémentaire immédiatement. Par exemple, elles peuvent avoir une réaction allergique ou vouloir ajuster la position de l’implant.

Tests de diagnostic

Les chirurgiens esthétiques recommandent aux femmes ayant des implants mammaires en silicone de passer une IRM trois ans après l’implantation, puis une fois tous les deux ans. C’est le seul moyen de s’assurer que l’implant en silicone ne s’est pas rompu. Les femmes ayant des implants salins n’ont pas besoin de ces tests. Les IRM peuvent être coûteuses. Le coût moyen d’une IRM en France est de 2000€.

Les implants mammaires pouvant nuire à la précision des mammographies normales, les femmes peuvent également avoir besoin de radiographies supplémentaires, moyennant un coût additionnel. L’assurance maladie ne couvrira probablement pas ces frais de diagnostic supplémentaires. Renseignez-vous à l’avance auprès de votre compagnie d’assurance pour savoir à quoi vous attendre.

Eligibilité aux assurances et implants mammaires

Certaines compagnies d’assurance considèrent la chirurgie d’augmentation mammaire comme une “condition préexistante”, et certaines femmes qui ont eu des implants mammaires ont constaté qu’elles avaient des problèmes pour obtenir une couverture médicale.

La loi empêche les compagnies d’assurance maladie de refuser une couverture en raison de conditions préexistantes. Cependant, les compagnies d’assurance maladie peuvent :

  • Demander des cotisations plus élevées.
  • Limiter votre couverture. Par exemple, certains assureurs ne couvriront pas les maladies du sein, y compris le cancer du sein, si vous avez des implants mammaires.
  • Refuser complètement de vous couvrir.
  • Refuser de renouveler votre police d’assurance.

Laissez un commentaire