1. Accueil
  2. Bypass gastrique Tunisie

Bypass gastrique en Tunisie

bypass-gastrique-tunisie

Vous cherchez des informations sur le bypass gastrique en Tunisie et des spécialistes pour l’opération ? Vous trouverez ici uniquement des spécialistes et des cliniques expérimentés en Tunisie. Informez-vous sur les indications, le déroulement de l’opération, les avantages et les inconvénients ou contactez les experts.

Le bypass gastrique aide les personnes souffrant d’obésité morbide à perdre du poids et a un effet positif sur les maladies associées. Dans le domaine de la chirurgie de l’obésité, le bypass gastrique Roux-Y et le mini-bypass comptent parmi les opérations standard les plus fréquemment réalisées dans le monde.

Quels sont les avantages de l’opération de bypass gastrique réalisée en Tunisie ?

Réduction du poids

Grâce au bypass gastrique en Tunisie, les patients perdent beaucoup de poids. En effet, le contact tardif entre les aliments et les sucs digestifs fait que seule une fraction des nutriments est absorbée par l’intestin. Le reste des nutriments est éliminé par l’intestin. Ce que l’on appelle la perte de poids en excès, c’est-à-dire la perte de poids excédentaire, après un bypass gastrique peut atteindre 70%.

Stabilisation du taux de glycémie

Les modifications hormonales induites par le bypass gastrique ont également un effet positif. Ainsi, le diabète provoqué par l’obésité peut régresser. L’opération de bypass gastrique peut faire baisser le taux de glycémie, et même le normaliser durablement. C’est pourquoi l’intervention est particulièrement adaptée aux jeunes patients obèses souffrant de diabète.

Réduction de l’absorption de nourriture

La capacité réduite de la dérivation gastrique Roux-Y ou de la mini-contournement réduit la quantité de nourriture qui peut être ingérée lors d’un repas.

Amélioration des maladies causées par l’obésité

Chez de nombreux patients, ce n’est pas seulement le poids qui diminue. Les symptômes associés à l’obésité diminuent également. Il s’agit par exemple de troubles respiratoires pendant le sommeil (apnée du sommeil) ou de brûlures d’estomac. De plus, la tension artérielle peut se stabiliser et le risque d’infarctus du myocarde diminue.

Réalisation de l’opération de bypass gastrique

Avant la chirurgie bariatrique :

Avant toute opération de chirurgie bariatrique, il faut procéder à une batterie de tests physiologiques, physiques et psychologiques. Une préparation est nécessaire pour s’assurer que le patient est prêt à suivre un régime alimentaire rigoureux et fuir les mauvaises habitudes alimentaires.

La condition préalable à toute opération de l’obésité est que la thérapie conservatrice structurée visant à réduire le poids ait été entièrement épuisée. Par thérapie conservatrice, on entend une modification de l’alimentation, de l’activité physique et du comportement, ainsi qu’éventuellement une thérapie psychologique.

Dans le cas d’un bypass gastrique, il faut vérifier qu’il a bien besoin de cette opération et non d’une autre. Il n’existe pas d’intervention chirurgicale standard en matière d’obésité qui convienne à chaque patient. Il convient donc d’examiner individuellement pour chaque patient quelle est la meilleure méthode. Le choix de la procédure est notamment influencé par l’IMC, l’âge, le sexe et les maladies secondaires de la personne obèse.

D’autres opérations de réduction de l’estomac sont possibles :

  • Sleeve gastrectomie qui laisse l’estomac sous forme tubulaire
  • Anneau gastrique
  • Ballon gastrique
  • Plicature d’estomac
  • Division bilio-pancréatique avec switch duodénal

L’opération :

Un bypass gastrique est une procédure chirurgicale de la chirurgie de l’obésité visant à réduire le poids. L’intervention de bypass est réalisée par laparoscopie, c’est-à-dire par plusieurs petites incisions, car elle entraîne moins de complications tardives et de douleurs et permet un séjour plus court à la clinique. L’intervention laparoscopique ne nécessite que quelques petites incisions et permet au patient de se rétablir plus rapidement.

Lors d’une opération de bypass gastrique en Tunisie, le chirurgien forme un petit pré-estomac (estomac) à l’entrée de l’estomac qui sera, ainsi, divisé en une petite poche gastrique (pouch, 20-100 ml) et un estomac résiduel plus grand.

La poche gastrique ne peut contenir que très peu d’aliments, ce qui permet d’obtenir plus rapidement une sensation de satiété.

Parallèlement, après avoir exclu une partie de l’intestin grêle du passage des aliments à l’aide d’une anse de l’intestin grêle d’un à deux mètres de long, le pré-estomac est à nouveau relié à l’intestin grêle qui a été dévié afin que les sucs digestifs de la vésicule biliaire et du pancréas atteignent les aliments plus tard.

L’opération dure en général entre 60 et 90 minutes.

Grâce à cette déviation, une grande partie des nutriments et des calories ne sont pas absorbés et sont éliminés sans être digérés.

Suites opératoires du pontage gastrique

Après l’intervention, le patient est transféré dans le service normal. Là, il peut immédiatement boire à petites gorgées et devrait se lever accompagné.

Dans les jours qui suivent l’opération, on procède à la mise en place du régime alimentaire, à la poursuite de la mobilisation ainsi qu’à une consultation diététique.

Après trois à quatre jours en moyenne, les patients peuvent quitter la clinique pour se rendre à l’hôtel. La condition est qu’ils puissent boire une quantité de liquide de 1,5 litre par jour. L’hôtel dans lequel ils vont passer le reste de leur séjour leur propose un menu adapté. En plus, l’assistante médicale se chargera de leur rendre visite pour veiller à ce que tout se passe bien.

À leur sortie, les patients reçoivent un rendez-vous de suivi à la consultation de l’obésité et sont invités à se présenter chez leur médecin traitant.

Pour garantir le succès de l’opération, il est important que les rendez-vous de suivi soient pris et que le comportement alimentaire soit adapté. Les visites à la consultation de l’obésité et les visites chez les diététiciens peuvent aider à atteindre cet objectif.

L’intervention du by-pass gastrique en elle-même est plus risquée que d’autres méthodes de chirurgie bariatrique comme l’anneau gastrique. Si, malgré le bypass gastrique, une reprise de poids se produit, les possibilités chirurgicales sont alors très limitées ou très coûteuses.  D’où l’importance de se tenir à son programme alimentaire et à suivre rigoureusement un mode de vie sain.

Résultat du bypass gastrique en Tunisie

La perte de poids qui peut être obtenue grâce au bypass gastrique est nettement plus importante qu’avec la méthode de l’anneau gastrique et généralement plus importante que la sleeve gastrectomie. La perte de poids excédentaire est en moyenne de 61,6%.

La perte de poids s’étend sur une période allant jusqu’à sept ans. Après dix ans, il ne faut pas s’attendre à une nouvelle perte de poids. Néanmoins, le bypass gastrique reste efficace à ce moment-là.

Cette intervention chirurgicale visant à réduire le poids des personnes obèses combine deux méthodes de perte de poids.

On réduit la quantité de nourriture qui peut être absorbée lors d’un repas et on diminue l’utilisation des aliments consommés. En raison du contact ultérieur entre les aliments et les sucs digestifs, seule une fraction des nutriments ingérés peut être absorbée par l’intestin. Le reste des nutriments est éliminé par les selles. La méthode du by-pass gastrique entraîne une perte de poids de 60 à 70% de l’excès de poids.

Chez environ 80% des personnes obèses, le bypass gastrique entraîne une rémission (régression) du diabète mellitus (diabète sucré) causé par l’obésité, ce qui signifie une nette diminution de la mortalité à long terme. Grâce à la perte de poids drastique, la qualité de vie des personnes opérées est nettement améliorée.

Conseils pour garantir la réussite de votre opération de bypass gastrique

Pour éviter les maladies de carence, un suivi à vie des personnes opérées par des médecins expérimentés ou des nutritionnistes est nécessaire. Un bon conseil nutritionnel est vivement conseillé avant et après l’intervention.

Complications postopératoires

L’un des effets, que peuvent développer les patients ayant réalisé un bypass gastrique, est ce que l’on appelle un « dumping syndrome ». Celui-ci est à la fois une malédiction et une bénédiction. Dans ce cas, les aliments à forte teneur en sucre ou en graisse ne peuvent plus être tolérés. Ces aliments provoquent alors des nausées, des vertiges et des diarrhées. Mais ces aliments devraient de toute façon être évités pour une perte de poids efficace.

Les aliments très gras provoquent des selles grasses malodorantes. Malheureusement, la déviation des sucs digestifs entraîne également l’élimination de vitamines et de minéraux importants, raison pour laquelle il est nécessaire de prendre un complément alimentaire à vie de ces substances afin d’éviter les carences.

Le « dumping syndrome » peut survenir après l’opération. Les patients opérés ne supportent alors plus les aliments très sucrés ou gras. Associés à ces aliments, ils provoquent des nausées, des vertiges et des diarrhées. Pour une perte de poids efficace, les personnes, ayant subi un bypass gastrique, devraient toutefois renoncer de manière générale à une alimentation riche en sucre et en graisse.

Risques et effets secondaires possibles d’une opération de pontage gastrique

Risque accru de complications

Les personnes qui ont besoin d’une opération de bypass gastrique souffrent généralement d’autres maladies concomitantes, ce qui augmente le risque de complications.

Apport limité de nutriments

En raison du raccourcissement du trajet intestinal, des nutriments essentiels tels que les vitamines, les protéines, les minéraux et les oligo-éléments sont perdus, car ils ne sont pas absorbés par le corps, mais éliminés. Les patients ayant subi une dérivation ont donc besoin d’un suivi et d’un contrôle à vie afin de prévenir les syndromes de carence qui peuvent être mortels. Il est possible que des compléments alimentaires doivent être pris en accord avec le médecin.

Combien coute l’opération de bypass gastrique en Tunisie ?

Conformément aux directives de l’OMS, si l’IMC est inférieur à 50, une thérapie conservatrice doit être mise en œuvre avant toute intervention chirurgicale. Si celle-ci est épuisée et infructueuse, les personnes concernées peuvent faire une demande d’intervention de chirurgie métabolique auprès de leur caisse d’assurance maladie. Si l’IMC est supérieur à 50, l’opération peut être réalisée sans demande de prise en charge. Sinon, il faut compter sur ses propres moyens pour se payer l’intervention si la mutuelle de santé refuse de vous prendre en charge ou vous fasse attendre une longue période. Etant donné que cela coute très cher en France, plusieurs patients choisissent la Tunisie pour réaliser leur intervention.

En Tunisie, le séjour pour réaliser un bypass gastrique coute entre 4500 € et 6150 €. Le séjour comprend plusieurs prestations comme :

  • La prise en charge par une équipe pluridisciplinaire (psychologue, anesthésiste, nutritionniste, chirurgien et infirmiers)
  • L’accompagnement et l’assistance par un agent médical avant, pendant et à la fin de votre séjour.
  • Les honoraires du chirurgien et l’accès au bloc opératoire et à la chambre de repos
  • L’hébergement dans un hôtel 4 ou 5 étoiles.

N’hésitez pas de demander à votre chirurgien toutes les questions lors des entretiens préopératoires et renseignez-vous auprès de l’agence médicale du déroulement de votre séjour.

Choisissez avec qui faire votre opération selon les avis certifiés

Avis Chirurgiens

– AT

  • 0 Avis

– mellouli

  • 0 Avis

– sara

  • 0 Avis

Avis Cliniques/Agences

– Medcare Vacances

  • 0 Avis

– Zayna Esthétique

  • 0 Avis

– Clinique des Narcisses

  • 0 Avis

– Clinique Megrine

  • 0 Avis

– Clinique la liberté

  • 0 Avis

– Polyclinique du Lac

  • 0 Avis

– SM Medical

  • 0 Avis

– Medical Beauty Tourism

  • 0 Avis

– Mon Voyage Santé

  • 0 Avis

– Med’Afrique

  • 0 Avis

– CLINIQUE SOUKRA

  • 0 Avis

– Clinique El Manar

  • 0 Avis

– Clinique El Amen

  • 0 Avis

– Clinique Al Farabi

  • 0 Avis

– Clinique Taoufik

  • 0 Avis

– Clinique La Medina

  • 0 Avis

– Clinique Avicenne

  • 0 Avis

– Zenmed Tunisie

  • 0 Avis

– Sun Esthetique

  • 0 Avis

– Clinique Le Bardo

  • 0 Avis

– DocTour

  • 0 Avis

– Label Esthetique

  • 0 Avis

– LipoTunisie

  • 0 Avis

– E2A International

  • 0 Avis

– The Esthetique

  • 0 Avis

– Apollo HCA

  • 0 Avis

– Tunisia Medical Tourism

  • 0 Avis

– Médical Travel

  • 0 Avis

– Soft Esthétique

  • 0 Avis

– Gan Travel

  • 0 Avis

– Mondial Santé

  • 0 Avis

– Medica Travel

  • 0 Avis

– MedPasteur

  • 0 Avis

– Polyclinique Les Jasmins

  • 0 Avis

– La clinique Méditerranéenne

  • 0 Avis

– La Clinique esthétique El Menzah

  • 0 Avis

– FlyMed

  • 0 Avis

– Chirurgie Pro

  • 0 Avis

– Chirurgie Esthétique Tunis

  • 0 Avis

– Clinique Alyssa

  • 0 Avis

– Cosmetic Tour

  • 0 Avis

– THE ESTHETIQUE

  • 0 Avis

– Esthétique Travel

  • 0 Avis

– Dune Esthetique

  • 0 Avis

– Estetika Tour

  • 0 Avis

– Cosmetica Travel

  • 0 Avis

– Clinique Montplaisir

  • 0 Avis

– Clinique La Rose

  • 0 Avis

– Permagroup

  • 0 Avis

– Clinique Saint Augustin

  • 0 Avis

– ESTHETOUR

  • 0 Avis

– CLINICA

  • 0 Avis

Questions autour du bypass gastrique en Tunisie

L’obésité est une augmentation de la graisse corporelle au-delà de la normale. Selon la définition de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’obésité commence chez les adultes à partir d’un indice de masse corporelle (IMC) supérieur à 25. L’OMS parle d’obésité lorsque l’IMC est supérieur à 30.

Pour déterminer l’IMC et le degré d’obésité, on peut utiliser une formule simple. Poids en kg/ Taille en m² = IMC.

Toutefois, il ne faut pas négliger la répartition de la graisse : Une femme en surpoids mesure son tour de taille avec un mètre ruban. Le tour de taille joue également un rôle important en cas de surpoids. Outre la valeur de l’IMC, la répartition des graisses dans le corps est également déterminante pour le risque de maladies consécutives à l’obésité.

Tout le monde ne peut pas bénéficier d’un bypass dans le cadre de la chirurgie de l’obésité. Différentes maladies physiques et psychiques s’y opposent. Il s’agit notamment des malformations de l’estomac, des ulcères gastriques ainsi que des addictions et des troubles alimentaires non traités.

 Le mode d’alimentation doit être adapté à la personne :

  • Un déficit énergétique augmente les chances d’une réduction durable du poids.
  • Ne pas se laisser enfermer dans des schémas stricts.
  • Se fixer des objectifs réalistes afin d’éviter les frustrations alimentaires.
  • Les protocoles alimentaires peuvent être utiles au début pour évaluer la taille des portions.
  • Le jeûne par intervalles au début peut bien fonctionner pour contrôler le « grignotage ».

Les personnes qui envisagent une opération bariatrique en Tunisie souhaitent bénéficier des meilleurs soins médicaux à des prix raisonnables. C’est pourquoi le patient se demande où trouver la meilleure clinique pour une opération de bypass gastrique en Tunisie ?

Comme il est impossible de répondre objectivement à cette question et qu’un médecin sérieux ne prétendrait jamais être le meilleur, on ne peut se fier qu’à l’expérience d’un médecin. Plus un médecin pratique d’opérations de l’obésité, plus il devient expérimenté dans sa spécialité.

Ainsi, les spécialistes du bypass gastrique en Tunisie sont des chirurgiens plasticiens qui se sont spécialisés dans le domaine de la chirurgie bariatrique. Grâce à leur expérience et à leur longue activité en tant que chirurgiens abdominaux spécialisés dans la chirurgie bariatrique, ils sont le bon interlocuteur pour la réalisation d’une opération de bypass gastrique.

Vous trouverez dans la liste qui suit les noms des chirurgiens spécialisés dans la chirurgie bariatrique en Tunisie.