1. Accueil
  2. Comment éviter le gonflement après une abdominoplastie ?
Comment éviter le gonflement après une abdominoplastie ?

Comment éviter le gonflement après une abdominoplastie ?

  • 2021-11-04
  • 0 J`aime
  • 307 Vue
  • 0 commentaires

L’entretien de son apparence physique est aussi préoccupant que l’entretien de sa santé de façon générale. La pratique de la chirurgie esthétique est une voie très prisée pour améliorer son apparence physique grâce à une panoplie d’interventions chirurgicales, notamment l’abdominoplastie.

L’abdominoplastie est une intervention relevant de la chirurgie esthétique qui consiste à extraire les excédents de graisse et de peau au niveau de l’abdomen. Comme  toute opération, les effets secondaires sont à prendre en ligne de compte, malgré le désir auquel sont animés les patients d’obtenir des résultats escomptés dès la fin de leur intervention. En ce qui concerne l’abdominoplastie, on observe généralement chez les patients ayant suivi une intervention un léger gonflement au niveau du ventre et des hématomes couvrant les cicatrices. Cela peut sembler indésirable pour les patients, mais cela est tout à fait normal.

Les effets secondaires post-opératoire durent généralement une trentaine ou une soixantaine de jours et peuvent aller au-delà (jusqu’à trois mois s’il s’agit d’une abdominoplastie seule). Toutefois, si le patient fait recours à cette intervention pour d’autres raisons, la durée pour une récupération complète peut être plus longue que la durée habituelle.

D’autres facteurs peuvent également être pris en compte pour justifier un gonflement de l’abdomen après l’opération, notamment au cas où le patient expérimente des complications pendant ou après l’opération. Ces complications peuvent être liées à l’état de santé du patient, son mode de vie avant l’opération, la quantité de graisse à éliminer, s’il s’agit d’une mini-abdominoplastie ou d’une abdominoplastie complète, et bien d’autres.

Malgré ce gonflement de l’abdomen observable après l’opération, il existe bel et bien des solutions qui permettent de diminuer de façon plus rapide le gonflement. Pour cela, trois choses sont à prendre en compte : suivi rigoureux des recommandations du médecin, éviter une immobilité prolongée avant le rétablissement total, une bonne alimentation.

Suivi rigoureux des directives du médecin

Comme pour toute prise en charge médicale et surtout pour le cas d’une intervention chirurgicale, il est important de suivre scrupuleusement les recommandations du médecin pour éviter des complications pouvant entrainer plusieurs conséquences ou prolonger la durée de rétablissement.

Souvent, le désir de vite observer les résultats de la chirurgie peut conduire certains patients à faire abstraction des directives du chirurgien en se permettant d’exercer très tôt certaines activités alors que ce n’est pas encore le moment idéal. Cette imprudence peut occasionner plusieurs effets indésirables (saignements, ouvertures des points, problèmes de cicatrisation). Il est donc très important de suivre à lettre les recommandations du chirurgien pour optimiser sa durée de rétablissement.

Eviter une immobilité prolongée avant le rétablissement total

Généralement, la pratique de l’exercice physique de façon modérée est conseillée par les médecins, mais cela dépend toutefois de la nature de l’opération. Il s’agit en effet des exercices simples comme la marche à pied, mais à un rythme très ralenti. Cela facilite le processus de rétablissement, en améliorant la circulation sanguine ce qui permet d’éviter la formation des caillots.

Après les jours de repos post-opératoires, il est important de rester en mouvement jusqu’à la récupération définitive.

Une bonne alimentation

De la même manière qu’il est important d’avoir une alimentation saine et équilibrée pour rester en bonne santé, il en est d’autant plus important de bien s’alimenter après une abdominoplastie. Bien se nourrir agit favorablement dans le processus de rétablissement.

Il est important de privilégier la consommation des fruits et légumes, car ils contiennent des nutriments qui permettent de vite retrouver les forces perdues lors de l’opération. La consommation d’eau est également très recommandée.

Cependant, il est déconseillé de consommer des aliments riches en sel, car ils peuvent provoquer une rétention de liquides. La bière ainsi que les boissons gazeuses sont également à éviter jusqu’à ce que le médecin les autorise.

Laissez un commentaire