1. Accueil
  2. Comment soigner une gynécomastie mixte en chirurgie esthétique ?
Comment soigner une gynécomastie mixte en chirurgie esthétique ?

Comment soigner une gynécomastie mixte en chirurgie esthétique ?

  • 2022-09-15
  • 0 J`aime
  • 35 Vue
  • 0 commentaires

Après une prise de poids considérable, ou après un dérèglement hormonal, certains hommes peuvent connaître une croissance mammaire anormale, ce qui entraîne une réelle complexité.

En plus des bouleversements psychologiques, des désagréments physiques peuvent perturber la vie quotidienne, notamment lors de l’habillement ou de la pratique d’un sport. La chirurgie esthétique est le traitement le plus efficace et le plus durable de ce problème. Alors, voici comment soigner une gynécomastie mixte en chirurgie esthétique.

Qu’est-ce qu’une gynécomastie mixte ?

La gynécomastie mixte est la forme la plus courante de gynécomastie chez les hommes. Concrètement, la gynécomastie mixte signifie que l’excès de volume est dû à un excès de glandes associé à un excès de graisse.

Quels sont les différents types de gynécomastie ?

Il existe trois types courants de gynécomastie qu’il convient de distinguer car ils sont traités différemment. Il existe une gynécomastie glandulaire, une gynécomastie mixte et une obésité.

La première, la gynécomastie glandulaire, résulte d’un déséquilibre hormonal qui a entraîné un surdéveloppement des glandes mammaires. Il peut être traité avec les médicaments appropriés, mais si les médicaments peuvent empêcher les glandes de se développer, le torse retrouve rarement son aspect d’origine et l’association avec un excès de graisse.

Enfin, l’obésité est le résultat d’une accumulation excessive de graisse dans les seins. Elle peut donc en théorie être traitée par une alimentation équilibrée et une activité physique ciblée.

Comment reconnaître une gynécomastie mixte ?

Il est peut-être difficile de distinguer le type de gynécomastie. Car, il s’exprime de différentes manières. Dans le détail, la gynécomastie glandulaire se reconnaît à l’aspect dur et douloureux des mamelons. Le sein semble gonflé mais ferme et la patiente n’est pas en surpoids.

La gynécomastie mixte, quant à elle, se caractérise par un aspect ferme et doux, notamment au centre du sein, mais aussi par un aspect plus souple dans les zones périphériques du fait de la graisse.

Quelle est la particularité de la gynécomastie mixte ?

Pour être parfaitement précis, le terme « gynécomastie » peut être un peu surutilisé. En fait, on parle souvent de gynécomastie pour décrire l’excès de graisse au niveau de la poitrine qui donne l’impression d’un développement mammaire anormal. Or, comme on l’a vu plus haut, on est plutôt obèse. La « vraie » gynécomastie correspond à des glandes mammaires hypertrophiées chez l’homme.

Ce type de trouble peut être associé à un excès de graisse. Dans la plupart des cas, la gynécomastie mixte est due à un déséquilibre entre la production d’œstrogène, qui intervient dans le développement de la glande mammaire, et la production d’hormones androgènes, notamment la testostérone.

Quelles sont les solutions pour traiter une gynécomastie mixte ?

Un traitement médicamenteux peut être envisagé pour corriger la gynécomastie mixte. Dans de rares cas, les patientes peuvent retrouver des seins normaux, mais cela n’affecte pas la graisse qui est également présente dans les seins. En fait, en choisissant la chirurgie de la gynécomastie, les patientes peuvent se débarrasser à la fois des glandes surdéveloppées et de l’excès de graisse accumulé dans les seins.

Quelles sont les suites opératoires d’une gynécomastie pour traiter une gynécomastie mixte ?

La douleur après le traitement de la gynécomastie pour la gynécomastie mixte est considérée comme relativement modérée. Plus précisément, immédiatement après la chirurgie, les patients peuvent remarquer non seulement une  gêne et une oppression thoracique, mais également l’apparition d’œdèmes et d’ecchymoses. Ces petits désagréments sont tout à fait normaux et disparaissent assez rapidement, quelques jours à quelques semaines après la chirurgie.

Sur le plan pratique, les points de suture posés lors d’une chirurgie de gynécomastie sont généralement absorbants, ils tombent donc naturellement. Il est important de porter un vêtement de compression 7 jours sur 7 (24 heures sur 24) pendant au moins un mois.

En effet, cela permet à l’œdème de se résorber plus rapidement avec un résultat esthétique plus agréable. Une pause d’environ 7 jours est également nécessaire pour une reprise en douceur.

Laissez un commentaire