1. Accueil
  2. Comment masser la poitrine après une augmentation mammaire ?
Comment masser la poitrine après une augmentation mammaire ?

Comment masser la poitrine après une augmentation mammaire ?

  • 2022-04-12
  • 1 J`aime
  • 370 Vue
  • 0 commentaires

En ce qui concerne la nécessité de masser les implants après une opération d’augmentation mammaire, certaines précisions doivent être apportées. Normalement, après une chirurgie pour refaire ses seins par implants, il n’y a pas d’indication particulière ou de nécessité de masser les seins.

Quand est-il recommandé de masser les seins après chirurgie mammaire par prothèses ?

Lorsqu’on a des implants lisses

Le massage était indiqué pour les implants à surface lisse afin d’améliorer l’acceptation de l’implant par le tissu mammaire. L’avantage des implants mammaires de dernière génération est précisément qu’ils présentent une incidence plus faible de contracture capsulaire. Cela signifie que les patientes ayant des implants mammaires peuvent effectuer toutes sortes d’activités peu de temps après l’opération.

En effet, dans de nombreux cas, il est même utile de dormir sur le ventre afin que les contraintes que les implants reçoivent lors des mouvements favorisent une morbidité optimale.

En revanche, si l’on utilise des implants mammaires à surface lisse, le massage doit être effectué plusieurs fois par jour, au moins avec des mouvements de rotation, afin que les implants puissent être déplacés dans toutes les zones. La durée idéale est de 4 à 5 minutes et doit être poursuivie pendant plusieurs mois après l’opération.

Poitrine gonflée après une opération d’augmentation mammaire

Après une opération d’augmentation mammaire, un certain gonflement dû à un œdème résiduel est absolument normal. Il y aura également une certaine asymétrie de forme et de volume, qui disparaîtra normalement après quelques mois.

Dans les semaines qui suivent l’opération, la consistance des seins va diminuer, pour devenir une poitrine naturellement souple, et il appartiendra alors à la patiente de décider de porter ou non un soutien-gorge.

Il est certain qu’un sein “lourd” dû à un gros implant aura une plus grande tendance à s’affaisser et que l’utilisation constante d’un soutien-gorge peut être souhaitable.

Des seins durs après une augmentation mammaire par implants

La présence d’un durcissement du sein, un phénomène qui peut se produire généralement 8 à 10 mois après l’intervention, est une indication de contracture capsulaire initiale. Ce phénomène se produit dans un faible pourcentage de cas, mais nécessite une attention particulière.

Afin de réduire l’incidence de la contracture capsulaire, on utilise des prothèses texturées, qui offrent une meilleure protection contre le phénomène de contracture capsulaire. Le positionnement des implants dans un emplacement sous-musculaire (Dual Plane, sous-pectoral du côté supérieur et sous-glandulaire du côté inférieur) offre également une plus grande garantie de réduction de la complication de la contracture capsulaire.

La contracture capsulaire est une réponse excessive du corps aux implants mammaires. Cette réaction, provoquée précisément par la présence d’un corps étranger, constitue une complication lorsqu’elle est très prononcée, car le sein peut devenir dur au toucher et, dans les cas plus avancés, même déformé.

Il existe différents degrés de “durcissement”, mais ce n’est que dans les cas les plus graves qu’il est conseillé de procéder à une nouvelle opération. La chirurgie de révision permet de retirer le tissu cicatriciel qui s’est formé autour de l’implant et de repositionner l’implant, voire de modifier sa position.

Le volume de la prothèse utilisée n’a pas d’incidence sur l’apparition éventuelle d’une contracture et il est important de le souligner car toute personne qui se fait opérer doit pouvoir choisir la taille du sein qu’elle préfère, sans autre contrainte que celle d’un résultat optimal, naturel et adapté à la silhouette de la patiente.

Laissez un commentaire